Qui suis-je 


Diplômée de l'Institut Dauphine d'Ostéopathie, j'ai eu l'occasion de parfaire ma pratique au Centre Ostéopathique des Halles dans le cadre de mes études.

J'ai également eu le privilège d'effectuer un stage à l'Institut Rafaël (maison de l'après-cancer), durant un an.

Ces deux expériences conjointes m'ont véritablement permises de façonner mon identité ostéopathique et d'élargir ma vision du soin.

Par ailleurs, j'ai pu réaliser une formation ostéopathique lors de mes études, visant à allier thérapie douce et plus invasive au sein d'une même pratique. Cet apprentissage m'a permise d'élargir mes champs de compétence, de comprendre différemment le corps humain et d'accroître l'efficacité du traitement proposé. 

Qu'est-ce que l'ostéopathie

L’ostéopathie est une approche thérapeutique manuelle douce qui envisage le corps humain dans son ensemble, en proposant des techniques diverses et adaptées à chaque personne et chaque motif de consultation.

À visée curative ou préventive, elle propose d'agir sur la douleur aigüe comme chronique en stimulant les capacités d'auto-guérison de l'organisme. Elle permet de traiter différents systèmes : musculo-squelettique, circulatoire, neurologique ou métabolique.

Cette thérapie de première intention s'attache à traiter les douleurs et inconforts uniquement d'origine fonctionnelle. En cas de suspicion d'atteinte organique, l'ostéopathe réorientera le patient auprès du spécialiste adapté avant d'effectuer un traitement ostéopathique en complément d'une autre thérapie.

Mon approche

Plusieurs besoins peuvent amener à consulter un ostéopathe :     

- Troubles musculo-squelettiques
- Troubles abdominaux : Digestifs, urinaires et gynécologiques
- Troubles ORL : Vertiges, acouphènes
- Troubles généraux : Maux de tête, jambes lourdes
- Troubles du sommeil : Insomnies, fatigue
- Gestion de la douleur et des émotions

Afin d'y remédier, j'utilise des techniques douces ou plus invasives afin de m'adapter au contexte et aux besoins du patient.

J'oriente avant tout ma prise en charge sur le rapport entre le corps et l'esprit.
J'invite également le patient à prendre conscience de ce lien et à devenir acteur de son soin, pour intégrer les effets du traitement dans le temps.